Benjamin Noys

Benjamin Noys est Maitre-Assistant à l’École de Cultural Studies, University College Chichester (Royaume-Uni).

J’ai achevé ma thèse de doctorat sur Georges Bataille à l’Université de Sussex en 1998.


Je suis l’auteur de Georges Bataille. Une introduction critique (2000) et de La culture de la mort (2005). Mes recherches ont évolué à partir d’une lecture du matérialisme de Bataille comme ‘différence non-logique’ vers une analyse de l’ontologie comme exposition en rapport a l’œuvre de Giorgio Agamben. Ce travail se développe aussi selon une analyse de l’image, principalement à travers une lecture de Guy Debord. Je travaille en ce moment sur le problème de ‘politiques spirituelles’, ascèticisme et néo-platonisme