La lutte et l'utopie à la fin des temps philosophiques

François Laruelle, La lutte et l'utopie à la fin des temps philosophiques, Bibliothéque de non-philosophie, 2004


Le futur de la philosophie est problématique, mais une mutation de ses fonctions est possible. Elle n'a été jusqu'à présent qu'une utopie du passé et ne rend de services que de conservation. Il faut l'introduire à une pratique d'utopie en acte, rigoureuse ou non imaginaire, philo-fiction voisine de la science-fiction. De là le double sens du mot d'ordre, du futur faisons table rase.


Cette nouvelle destination est imposée par une messianité spécifiquement humaine, une eschatologie dans les limites de l'Homme-en-personne comme ultimatum anti-humaniste adressé à l'Histoire et à la Philosophie.



Platonisme, christianismes occidental et oriental, gnose, forment le contexte de discussion de ce programme. Occasionnellement ce livre éclaircit quelques problèmes fondamentaux de la non-philosophie et combat des résistances. La pensée qui se place sous le Nom-de-l'Homme a besoin d'être défendue.




F.L.