François Laruelle et la gnose non-philosophique

Jean-Luc Rannou, François Laruelle et la Gnose non-philosophique, Paris, L'Harmattan, coll. « La Philosophie en commun », 2003.

Il s'agit ici du dépérissement des Autorités ; il s'agit ici du salut de chacun. En analysant les principes de toute autorité, et en se ressouvenant de l'essence de chaque homme, la non-philosophie démontre pourquoi partout au monde il y a servitude ou malheur, et pourquoi aussi il ne peut y avoir libération qu'en Hérésie. On appelle Gnose la connaissance hérétique et qui sauve. Qu'y a-t-il à connaître ? Simplement ceci que l'homme et les Autorités n'ont rien en commun. Qu'y a-t-il à faire ? Critiquer radicalement. La critique radicale des Autorités de ce monde commence précisément lorsque chacun se ressouvient qu'il n'est rien d'autre qu'un individu ordinaire. Alors l'oubli de l'homme s'efface. Alors le poids du monde peut se faire plus léger.
Toute Gnose est réminiscence.

Jean-Luc Rannou est agrégé de philosophie, et enseigne cette discipline en Bretagne. François Laruelle et la Gnose non-philosophique est son premier ouvrage. Il travaille actuellement à un ouvrage de synthèse sur l'ensemble de la non-philosophie.